webleads-tracker

AVOIR CONFIANCE EN SOI, CE N'EST PAS SI DUR !

AVOIR CONFIANCE EN SOI, CE N'EST PAS SI DUR !

Mis à jour : 1 août 2019



La confiance en soi, ce n'est pas inné. Elle s'acquiert et se travaille tous les jours. Quatre conseils pour la développer.


« Je suis nul », « Je suis moche », « Je suis incapable de réussir dans ce nouveau travail ». Vous aussi, vous entendez cette petite voix intérieure  ? C'est fréquent : un Français sur deux n'apprécie pas son physique et deux Français sur trois doutent de leur intelligence (source : TNS Sofres Psychologies 2015). L'estime de soi est donc loin d'être acquise pour la plupart d'entre nous. La bonne nouvelle, c'est que la confiance en soi n'est pas un gène. Vous pouvez donc vous entraîner à la développer à travers quatre étapes.


Se connaître vraiment


La confiance en soi est une construction lente : elle n'existe pas chez le bébé. Puis l'enfant va l'acquérir au fil des expériences et des rencontres, avec notamment la phase d'opposition (la fameuse période du « non » chez l'enfant autour de de 2 ans). Notre confiance grandit donc plus ou moins vite en fonction des rencontres-clés de nos vies : nos familles, nos professeurs, nos entraîneurs sportifs, nos amis, nos collaborateurs et nos chefs.


En effet, la confiance existe surtout dans le rapport à l'autre. Les parents jouent un rôle important : en laissant leur enfant se verser un verre de lait ou aller seul à l'école, le parent dit en réalité « j'ai confiance en toi ». Plus tard, dans la sphère professionnelle, lorsque votre chef vous autorise à gérer seul un projet phare, il vous donne sa confiance. Et c'est la confiance des autres en vos capacités qui vous donne de l'assurance.


Vous devez d'abord identifier les domaines dans lesquels votre rapport aux autres est défaillant. Est-ce dans la sphère professionnelle, amoureuse ou familiale  ? Est-ce le sentiment de ne pas être à votre place dans votre vie actuelle ou le sentiment de manquer de compétences professionnelles  ?


Les autres peuvent vous aider à vous connaître. Forcez-vous à demander aux autres ce qu'ils voient en vous. Pourquoi vous ont-ils choisi comme amant ou comme salarié  ? Laissez les autres exprimer une opinion sur vous sans leur permettre de vous juger.

Comprendre et vous connaître vous aident à identifier vos qualités et vos forces.


Soyez positif  !


En apprenant à porter un regard bienveillant sur vous-même, vous développez votre optimisme. Relever le positif permet d'apporter un équilibre avec votre petite voix négative et, petit à petit, la balance penche du côté lumineux de votre force.


Vous êtes peut-être celui qui maîtrise le mieux les présentations PowerPoint, même si vous n'êtes pas à l'aise pour les commenter pendant une réunion. Vous cuisinez divinement bien les desserts, même si vous ratez la blanquette de veau. En reconnaissant vos petits talents du quotidien, vous allez faire grimper votre indice de confiance en vous.


Une fois vos talents admis, vous pouvez travailler à développer des compétences supplémentaires avec beaucoup plus de sérénité et d'efficacité. Vous avez enfin reconnu que vous n'êtes pas nul, donc vous pouvez maintenant œuvrer à vous améliorer.


Faites émerger votre fierté  !


Ce travail doit être valorisé : chaque effort, chaque petit pas, est une victoire  ! N'attendez pas d'avoir décroché un diplôme, un poste de direction ou une médaille d'or pour être satisfait. Soyez fier de chaque bonne note si vous êtes étudiant, de chaque client gagné si vous êtes entrepreneur. Soyez heureux de courir 8 km, même si l'objectif est de finir un semi-marathon.


Pour apprécier chaque étape, vous devez également lever le pied sur la quête de la perfection et la peur d'échouer. Ce sont deux ennemis courants de l'estime de soi. Tous les entrepreneurs et les sportifs savent avancer étape par étape et développer un mental fort pour résister à l'échec et s'en servir.


La motivation va également de pair avec la confiance. Si vous voulez vraiment obtenir ce nouveau job, vous allez préparer l'entretien comme un sportif en travaillant votre physique pour être au top le jour J, votre mental pour être paré à toute objection et vos émotions pour gérer le stress.


Plongez dans l'inconnu  !


Prendre confiance en soi nécessite parfois de casser la routine. Combien de personnes autour de vous ont-elles fait des études pour faire plaisir à leurs parents  ? Combien râlent après leur boulot sans oser changer parce qu'il y a là une certaine stabilité  ? Le manque de confiance vient souvent du sentiment fugace de ne pas être à sa place.


Sortez de votre zone de confort et jetez-vous dans la nouveauté : cela peut vous permettre d'oser être enfin vous-même, d'apprendre tellement sur votre moi profond et vos réels désirs. Mais, pour avoir cette énergie du changement, il faut être en forme physiquement et moralement.


La clé est là : avoir confiance en soi n'est pas une petite case à cocher parmi d'autres qualités ou soft skills, comme disent les recruteurs. La confiance se travaille, seul ou en étant accompagné par des professionnels, en renforçant tous ses pouvoirs : un physique au top pour une bonne énergie, un mental fort pour avoir une vision claire et des émotions positives pour maîtriser sa mauvaise petite voix intérieure.


Laurent Freytrich

0 vue

JHP Conseil, consultant en recrutement et développement commercial vous accompagne et vous conseille tout au long de votre processus. Vous manquez de temps ? Vous préférez externaliser cette compétence ? JHP Conseil répond à vos exigences tout en vous apportant les meilleures solutions.

Ouvert de 8h à 12h et de 14h à 18h30

Suivez-nous

  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle

© 2020 JHP Conseil - Tous les droits sont réservés

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Facebook Icône
logo-JHP3.png