webleads-tracker

COMBLER UN TROU DANS UN CV : CONSEILS POUR Y ARRIVER

Mis à jour : 30 juil. 2019



Quand le recruteur parcourt votre CV pour la première fois, il focalise sur votre expérience la plus récente. Elle date de plus de six mois ? Il va attendre une explication, de même s’il constate d’autres trous dans votre CV. S’il n'existe pas de solution miracle pour combler ces vides, vous pouvez pourtant en minimiser les conséquences en vous appuyant sur trois conseils.


La mauvaise idée : mentir en prétendant par exemple que vous étiez à votre compte. Le recruteur pourrait vous piéger en entretien, et même si ce n’est pas le cas, il pourrait vite s’étonner de ne trouver aucune trace en ligne de votre activité en tant qu’indépendant (site web, réseaux sociaux…). Un mensonge découvert impactera bien plus durement le recruteur qu’un trou dans le CV accompagné d’explications.


Misez sur les compétences plutôt que sur l’expérience


Choisissez de hiérarchiser les infos de votre CV en mettant en avant les compétences avant la chronologie de vos expériences. Vous ne couperez pas aux dates - car elles sont attendues par les recruteurs-  mais vous donnez une chance supplémentaire à votre CV et aux informations qu’il contient.


Avant de constater que votre expérience n’est pas linéaire, le recruteur aura pu découvrir vos points forts.


Si vous faites ce choix du CV orienté compétences plutôt qu’expérience, prenez le temps de le travailler avec soin pour éviter que le recruteur ait l’impression d’un écran de fumée. Prêtez une grande attention à la hiérarchie du contenu, pour que le lecteur ne soit pas déstabilisé par le format, et personnalisez-le pour chaque candidature, notamment avec un intitulé de poste.


Assumez votre parcours


C’est la meilleure façon d'éviter de se faire piéger par une question en entretien ! Ce qui n’empêche pas de bien s’y préparer : vous devez trouver le bon angle pour raconter votre histoire et pour éviter que votre interlocuteur n’associe vos périodes d’inactivité professionnelle à quelque chose de négatif. Évitez donc de parler de “problèmes personnels”, des termes qui provoquent forcément des interrogations, mais ne rentrez pas non plus dans une version trop détaillée des explications.


Dans tous les cas, assumez les raisons de vos pauses et faites en sorte qu’elles ne soient finalement qu’un détail dans votre candidature. Ne faites pas l’impasse dans votre lettre de motivation mais revenez rapidement à l’objectif principal, qui est de démontrer la pertinence de votre profil !


Tentez le networking


Cette option n’est pas la plus simple à mettre en œuvre mais elle est efficace : si vous avez l’occasion de rencontrer votre employeur potentiel avant qu'il ne découvre votre CV, vous pourrez faire connaissance et échanger de manière informelle sur votre parcours pro. Quand vous enverrez votre candidature, vous n’aurez alors plus à vous soucier de faire mauvaise impression.


Si vous appartenez à un même réseau ou participez aux mêmes événements, la rencontre peut se faire facilement. Dans le cas contraire, activez votre propre réseau et faites en sorte qu’une éventuelle rencontre ait lieu dans le cadre professionnel, pendant un afterwork par exemple.


Pour finir, si vous décidez de “maquiller” votre CV en déplaçant les dates ou ne mentionnant que les années, gardez en tête que les recruteurs connaissent déjà toutes ces astuces et qu’ils savent pourquoi vous les utilisez !


Par Stéphanie Davalo


7 vues

JHP Conseil, consultant en recrutement et développement commercial vous accompagne et vous conseille tout au long de votre processus. Vous manquez de temps ? Vous préférez externaliser cette compétence ? JHP Conseil répond à vos exigences tout en vous apportant les meilleures solutions.

Ouvert de 8h à 12h et de 14h à 18h30

Suivez-nous

  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle

© 2020 JHP Conseil - Tous les droits sont réservés

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Facebook Icône
logo-JHP3.png